La technique du Raku

La technique du Raku date du XVIe siècle au Japon. Les pièces sont façonnées en terre de grès avec chamotte* pour pouvoir résister aux chocs thermiques successifs.

On opère une première cuisson dite "biscuit" puis une deuxième cuisson au gaz avec une montée en température rapide.

Aux alentours de 960°C quand l'émail est en fusion, les pièces sont sorties du four à la pince. Ce choc fait craquer l'émail.

Puis les pièces sont introduites dans un contenant contenant de la sciure et du papier journal, c'est l'enfumage. Ainsi chaque craquelure et partie non émaillée prennent une teinte noire, donnant cet aspect très particulier du Raku.

De nombreuses variantes existent selon la couleurs des émaux ou le travail des oxydes.

Enfumage.jpg

Allumage du four à gaz et montée en température jusqu’à environ 980°.

press to zoom

Ouverture du four et sortie des pièces à la pince.

press to zoom

Prise des pièces avant enfumage.

press to zoom

Enfumage avec sciure, journaux et copeaux dans un contenant métallique.

press to zoom

Enfumage avec sciure, journaux et copeaux dans un contenant métallique.

press to zoom

Enfumage avec sciure, journaux et copeaux dans un contenant métallique.

press to zoom

Trempage pour les petites pièces.

press to zoom

Trempage pour les petites pièces.

press to zoom

Photos Sophie BODET ©2019